PSU Section – France Communiqué

الموحدآخر تحديث : الأحد 4 ديسمبر 2016 - 11:17 صباحًا
PSU Section – France Communiqué

Le mardi 7 novembre 2016, nous avons appris avec stupéfaction la déclaration infondée du président de l’école supérieure du journalisme, M Guillaume Jobin, dont laquelle il prétend que des militants du PSU ont agressé deux journalistes stagiaires de son école.

 

Il s’est permis de se lancer dans une diatribe sans retenue, et dans des accusations infondées, sans présenter la moindre preuve, pour dénigrer les militants du parti socialiste unifié.

 

  1. Jobin s’est permis, comme au bon vieux temps du colonialisme, de traiter les démocrates marocains de totalitaires, parce qu’ils exigent une justice dans un évènement tragique qu’a connu notre pays.

 

La vérité est que le PSU , faisant parti des forces démocratiques et progressistes marocaines, qui luttent pour la liberté et la démocratie, s’est associé, comme à son habitude, aux manifestations organisées à l’intérieur et à l’extérieur du Maroc pour dénoncer l’assassinat du Martyr Mouhcine FIKRI,citoyen marocain broyé parmi les déchets d’un camion à ordure ,et pour exiger une enquête profonde et impartiale afin de condamner les vrais responsables de cet acte abject.

C’est dans ce cadre que deux manifestations  ont été organisées, la première le 1er Novembre  devant l’ambassade du Maroc et la deuxième le 6 novembre à la Place de la République où plusieurs manifestons pacifiques dénonçaient cet assassinat, et réclamaient justice.

La manifestation du 6 novembre, n’était pas contre le Maroc mais contre le Maroc de l’impunitéetl’injustice sociale ; contrecelui de la Hogra .Elle n’avait qu’un objectif, celui de faire la lumière, toute la lumière sur l’assassinat ignoble du citoyen marocain Mouhcine FIKRI.  

La vérité, aussi, c’est que les journalistes présents ce jour ont  eu tout loisir, sans que personne ne leurexige une quelconque carte de journalisme, d’entrer dans le carré réservé aux organisateurs de la manifestation, pour filmer à leurguise et le temps qu’ils souhaitent, puis partir à la fin de  la manifestation mener des interviews.

Le PSU- Section France est très attaché à la liberté d’expression y compris celle de la presse et à la liberté tout court.

Après la manifestation, la responsabilité des militants du PSU en tant qu’organisateurs et participants,a pris fin. Ce qui aurait pu se passer par la suite, ne regarde ni de près, ni de loin la section du PSU France.

Le PSU France dénonce la manipulation et les accusations non fondées dont il a été victime, et se réserve la possibilité de recourir à la justice pour propos diffamatoires exprimés à son encontre.

 

                                                                                  Parti Socialiste Unifié- Section France

 

                                                                                  Par le bureau , Paris le 10/11/2016

2016-12-04 2016-12-04
أترك تعليقك
0 تعليق

عذراً التعليقات مغلقة

الموحد